La couture anglaise : une couture d’assemblage propre sur l’envers

La couture dite anglaise permet d’obtenir une couture belle et propre aussi bien sur l’endroit que sur l’envers de votre ouvrage.

Elle a bien des avantages :

  • Elle est particulièrement intéressante pour coudre des tissus relativement transparents et fins.
  • Elle est assez robuste, puisqu’elle se fait avec deux lignes de couture.
  • Elle ne nécessite pas de surfiler le tissu au préalable.

Son petit défaut :

  • Elle se réalise pour des coutures en ligne relativement droite.

Voici comment réaliser une couture anglaise :

Pour illustrer les différentes étapes de la réalisation de la couture anglaise, je réalise une pochette cadeau Oooh! (taille 3) en voile, dont la transparence permet de bien voir de quoi on parle 😊. Si vous souhaitez également réaliser vos pochettes cadeau, vous pouvez retrouver le patron sur Makerist par ici 😉 !

  • Superposez d’abord les deux pièces de tissu à assembler ENVERS contre ENVERS (attention, personnellement ça m’arrive régulièrement de me tromper ici car l’habitude l’emporte et je pars en endroit sur endroit… et il faut découdre et recommencer 🙁 ), les bords du côté de la future couture bien alignés et épinglez ces bords à assembler.
  • Réalisez une première piqûre droite à 0,5 cm du bord du tissu.
  • Recouper le bord des tissus de façon nette et régulière pour s’assurer d’avoir un bord net, droit et sans fils du tissu s’effilochant qui risquerait de dépasser.
  • Retournez votre ouvrage, les deux pièces se retrouvant endroit contre endroit, de telle sorte que la couture réalisée se trouve au centre du pli.
  • Faites de nouveau une piqûre, endroit contre endroit donc cette fois, à une distance régulière du bord du pli, de 0,6 à 1 cm, en tout cas au-delà du surplus de tissu créé par la première couture, qui se retrouve caché.
  • Retournez sur l’endroit. Aplatissez la couture au fer à repasser si votre tissu le permet.
  • Vous pouvez éventuellement choisir de réaliser une surpiqûre (couture apparente) sur l’épaisseur formée, au bord du pli de la première couture, pour la plaquer contre le tissu, si bien sûr votre patron le permet.

Vous êtes fin prêts.es pour réaliser par exemple vos pochettes cadeau Oooh! !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *